Au cœur des actualités ces derniers jours, le #influvoleur sévit grandement sur les réseaux, surtout sur Twitter. Une folle histoire qui commence à prendre des proportions monumentales, étant donné que bon nombre de personnalités s’y retrouvent impliquées. On vous explique tout ce bazar, ci-dessous, alors, accrochez-vous bien à votre fauteuil.

Une histoire qui se base sur une montre contrefaite

Effectivement, tout part d’une histoire idiote, dans laquelle un influenceur met à mal la réputation d’un rappeur. Nombreux sont ceux qui auront déjà passé l’éponge, dans ce genre de situation. Mais c’était sans compter sur l’autoproclameur Duc de Boulogne, qui est le rappeur en question. En effet, dans une vidéo, l’influenceur Marc Blata insinue que le rappeur portait une montre de contrefaçon.

Au lieu de se taire, le rappeur s’attaque à l’influenceur en l’accusant de gérer une entreprise qui n’est pas vraiment légale. Et dans sa lancée, le rappeur s’est aussi créé comme mission de s’attaquer à tous les influenceurs qui trempent dans ces pratiques douteuses. Ces pratiques ne sont autres que le drop shipping, une pratique qui est de base légale, mais qui subit un mésusage dangereux par certains influenceurs.

Alors, influvoleur, c’est quoi ?

Influvoleur, c’est tout simplement le nom que le rappeur Booba a donné aux influenceurs qui font du drop shipping de manière illégale. Notamment, en livrant des produits non conformes à sa clientèle, pour des sommes considérables. Surtout pour des jeunes, sans revenu, et qui sont la principale cible. #influvoleur est alors lancé sur Twitter, afin de dénoncer tous les influenceurs qui le pratiquent.

Plus encore, le rappeur pose deux plaintes contre X, et met en place une messagerie pour recueillir le témoignage de tous ceux qui se sont déjà fait arnaquer par ce genre de pratique. Cependant, comme principale cible dans son viseur, le rappeur désigne aujourd’hui Magali Berdah, en l’accusant de tirer les ficelles de tout ce beau monde, à travers son agence, Shauna Events.