Le départ de tous les voiliers est à Missile, au Milan, pour la traversée de la Grèce. Après avoir passé au peigne fin la transmission du bateau avec le responsable, n’hésitez pas à quitter le port dans la nuit et à passer une nuit blanche pour se sentir hors repère le matin. Voici en quelques mots notre voyage en Grèce.

Choisir le bon moment pour faire ce voyage en bateau en Grèce

Pour économiser, le meilleur choix de bateau est le voilier, mais tous les navigateurs savent très bien que c’est une location avec skipper. Donc, si vous n’en trouvez pas, vous pouvez basculer en yacht ou passer en bateau de croisière, ce qui vous procure également une ambiance très différente. Si la nuit est bonne, vous serez emporté par le vent au moins pour les 150 000 miles, environ 150 km sur route. Si vous galérez, vous devrez utiliser le moteur, mais logiquement, vous pouvez faire 4 houles sur le tribord, et vous marchez à 4 nœuds. En tout cas, le voyage commence parfaitement bien. Vous avez besoin des équipes pour effectuer cette location voilier grece, parce qu’il est plus agréable d’avoir les 25 nœuds sur la flotte. Vous pouvez aussi écouter la radio ou surfer, parce que le soleil ne manque pas dans cette partie de la Grèce.

À savoir quand on voyage en bateau en Grèce

Si on choisit la location de bateau, le contrôle sur chaque port est très strict. Peut-être que l’agence ne vous en a pas parlé, mais vous avez besoin d’un papier de navigateur pour la traversée. Cette autorisation peut vous coûter dans les centaines d’euros pour un bateau de 12 mètres, et c’est à la douane que vous allez le récupérer, mais vous pouvez le préparer en ligne avant votre départ. Attention, ce papier n’est pas une assurance, vous devrez donc vous procurer une assurance voyage. Vous pouvez continuer votre flotte en empruntant le canal de Corinthe ou vous pouvez virer le cap au Sud.

Un bon plan d’itinéraire est aussi de passer par Methoni, puis jusqu’à Monemvasia, monter en Hydra, et les Cyclades.